Initié dans le cadre d’un mandat pour le compte de l’APEI de Lens et environ, les travaux d’extension et de réaménagement des immeubles de l’ESAT se sont achevés le 19 mai dernier avec la remise des clés du bâtiment.


Après 20 mois de travaux exécutés en deux phases et en site occupé, l’ESAT de Grenay dévoile son nouveau visage. Si la façade conserve son ancienne allure, l’intérieur de l’édifice quant à lui, propose désormais un nouvel agencement pour mieux répondre aux besoins de l’APEI et à l’accueil du personnel administratif et technique des anciens bureaux de la rue de Londres à Lens, personnel qui viendra s’ajouter à celui déjà présent sur le site.

In fine, cette requalification imaginée par M. Crommelinck Architecte, a permis le réaménagement et la remise aux normes en matière d’accessibilité et de sécurité incendie. L’ancienne cuisine / réfectoire historiquement installée au sein de l’immeuble principal a, elle, laissé place à un équipement flambant neuf, conçu pour plus de fluidité et de confort de travail et de repas au centre du site.
Des vestiaires supplémentaires et une salle de repos pour les travailleurs de l’ESAT ont été créés et les ateliers des espaces verts agrandis pour accueillir aisément les nombreuses machines de l’entreprise.
Dans un second temps, les travaux ont également porté sur la reprise des voiries et des espaces verts existants. Des places de stationnement supplémentaires permettent désormais le stationnement du personnel de l’association et des clients de l’ESAT.

Au delà du pilotage « classique » d’une opération de requalification d’un bâtiment, la spécificité de ce projet porté sur le phasage du chantier, étudié pour ne pas perturber le fonctionnement de la structure (ateliers, restauration…) puisque tous ces travaux ont été réalisés en site occupé. Plus largement, la mission de Territoires Soixante Deux consistait à conseiller le maître d’ouvrage sur les meilleures solutions et à conduire la vie administrative et technique de l’opération