Territoires Soixante-Deux et les élus Liévinois se sont rencontrés sur site, rue Silas Goulet, pour faire le point sur l’avancée du chantier à mi-parcours. Pôle Emploi emménagera plus vite que prévu dans ses nouveaux locaux, car les travaux seront terminés bien avant l’heure.

Un chantier bien tenu, pour une durée réduite

La SEM pilote la réalisation de ce programme pour le compte de Pôle Emploi Liévin. Un bâtiment en R+1 de 1 166 m2 SHON et 70 places de stationnement verront le jour.

« Le chantier se déroule parfaitement bien, nous sommes même en avance sur le planning », explique Jocelyn Rock, Directeur de la construction.

« La maîtrise d’oeuvre et l’OPC (Ordonnancement Pilotage Coordination) assurent une bonne gestion de chantier, tant en termes de qualité, de sécurité que de planning. La SEM connaît et suit son projet, ce qui est appréciable », ajoute Alexandre Hermier, co-gérant de CCL, entreprise de gros oeuvre. Cette gestion particulièrement rigoureuse permettra certainement de réduire la durée des travaux de deux mois au minimum, sur les 12 mois prévus initialement (les travaux ont débuté en mai).

Un projet architectural traditionnel

Au coeur d’un périmètre historique, le bâtiment répond aux recommandations des services de protection du patrimoine et de l’architecture avec une façade revêtue de briques et de bois, en cohérence avec le tissu urbain.

« L’immeuble est rectiligne, aux proportions maîtrisées, décrit Roxana Antonesco, architecte du cabinet Philippe Damiens & Associés. Nous travaillons dans la confiance avec Territoires Soixante-Deux. Le planning est respecté à la journée près, ce qui est très important. Nous avons tenu nos engagements, on forme une bonne équipe. »

Un bâtiment ancré dans la ZAC de l’An 2000 II

Le futur bâtiment qui abritera Pôle Emploi entre dans le cadre de la La ZAC de l’An 2000 II et jouxte entre autres les concessions automobiles et le salon funéraire. C’est une opération d’aménagement mixte habitat /développement économique qui se développe de part et d’autre de la RD58. Ce nouveau bâtiment complète une offre locale tertiaire déjà dense avec notamment le centre d’affaires Artéa.