La ville de Béthune et Territoires Soixante-Deux ont officiellement engagé la commercialisation des emprises foncières de l’écoquartier de l’Horlogerie, une opération mixte habitat/activités tertiaires pilotée par l’aménageur. Les investisseurs, bailleurs et promoteurs étaient invités à la présentation du programme.

Une position centrale

Inscrite dans son projet global de développement, la ville de Béthune a engagé une opération de renouvellement urbain sur ses friches à requalifier notamment aux abords de la gare. Première phase d’un projet global, l’écoquartier de l’Horlogerie s’étend sur 7 hectares entre l’avenue Winston Churchill et la rue de l’Horlogerie, à 5 min à pied de la gare TGV et à 5 min de plus de la Grand-Place. En cœur de ville, le programme présente une grande diversité de fonctions pour accueillir des activités économiques (bureaux, services et commerces) ainsi que des logements collectifs et individuels groupés. 3 hectares de foncier sont disponibles.

Une vitrine de l’innovation

Après un passé industriel, vitrine de l’innovation d’hier, l’aménagement de ce quartier s’inscrit dans les objectifs de développement durable, de Haute Qualité Environnementale et de Haute Performance Energétique ; l’innovation d’aujourd’hui et de demain. Le projet a d’ailleurs été retenu comme l’un des 10 sites au plan national pour expérimenter une démarche de qualité environnementale dans les opérations d’aménagement, labellisées HQE. Aujourd’hui achevé, le projet d’aménagement du site est très qualitatif.

« L’environnement de l’écoquartier est concret, tout est opérationnel » insiste Olivier Nieto, Directeur de territoire de la SEM.

L’ensemble des lots sont en effet immédiatement commercialisables.

Un enjeu (inter)communal stratégique

Cette opération d’aménagement d’envergure entre dans le cadre d’un redéploiement global de la ville et de l’agglomération. Parmi les 10 projets d’amélioration du cadre de ville engagés par la municipalité, un plan de mobilité majeur sera mis en œuvre dès 2018 pour relier et dynamiser les différents quartiers. Colonne vertébrale des déplacements dans la commune, un Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) traversera le site de l’Horlogerie, ce qui le situera à seulement une station de la gare TGV.

« Cet écoquartier est une vitrine de ce que sera la ville de demain. La mise en place d’une démarche « smart city » permet d’éviter la fracture territoriale en étant innovant. Si on ne rentre pas dans cette dynamique, les villes moyennes ne survivront pas. Pro actif, Béthune conforte ainsi sa position centrale au sein d’une intercommunalité en plein mouvement. » ajoute Olivier Gacquerre, Maire de la ville.

Plus d’infos sur la commercialisation des lots : ecoquartier-bethune.fr