Le mandat de Christian Parent arrivant à son terme, un Conseil d’administration s’est déroulé le 8 juin pour désigner notamment le nouveau Président de la SEM et renouveler le mandat du Directeur général actuellement en place.

Un nouveau représentant de la SEM

Christophe PILCH a été désigné Président de Territoires Soixante-Deux suite au vote des administrateurs (publics et privés) présents lors du Conseil d’administration. Président de la Communauté d’agglomération d’Hénin-Carvin, Maire de Courrières et administrateur de la SEM, il représentera tous les territoires sur lesquels la SEM intervient dans le département du Pas-de-Calais. Il est élu pour un mandat courant jusqu’aux prochaines élections municipales et communautaires, en 2020.

Dans le cadre de ses fonctions, le Président est garant du bon fonctionnement de la société et de l’organisation des travaux du Conseil d’administration et de l’assemblée. Il assure la convocation des représentants aux réunions du Conseil et de l’assemblée qu’il préside. Il organise les débats et assure la transparence de l’information communiquée.

Christophe PILCH succède à Christian PARENT, Président de Territoires Soixante-Deux depuis 2013, ce dernier ayant atteint l’âge limite imposé par les statuts de la SEM pour occuper cette fonction. Christian PARENT restera néanmoins administrateur de la SEM et continuera de participer aux Conseils d’administration en tant qu’administrasteur privé.

Dans le cadre de ces élections, un nouveau vice-Président a été désigné. Laurent DUPORGE, vice-Président de la Communauté d’agglomération de Lens-Liévin et Maire de Liévin, s’est porté candidat et a été nommé par ses pairs.

Le Directeur général renouvelé

En parallèle, le Conseil d’administration a procédé au renouvellement de Michel DENEUX en tant que Directeur général de Territoires Soixante-Deux jusqu’au 31 décembre 2020.

Le Directeur général est investi des pouvoirs les plus étendus pour représenter la société et agit en son nom et pour son compte. Il représente l’organe exécutif et est le représentant légal de la société pour les actes passés avec les tiers.

En fonction depuis deux ans à ce poste, mais depuis 18 années au sein de la SEM, Michel DENEUX mène une politique de changement dans la continuité :

  • poursuite du travail de restructuration par une optimisation des charges fixes, le développement de
    nouvelles opérations ne mobilisant pas ou peu de fonds propres, et la poursuite des projets en cours. Le résultat positif en 2016 (545 000 €) et ensuite en 2017 (592 000 €) témoignent de ces efforts ;
  • amélioration de la gouvernance d’entreprise, notamment par la mise au point du pacte d’actionnaires ;
  • clôture des opérations et des filiales Centrale foncière Régionale et Axévie ;
  • aboutissement des contentieux de manière partagée.