Calais ZAC Turquerie, 110 ha dédiés à la logistique et aux services destinés aux transports

La ZAC de la Turquerie sur le devant de la scène avec l’arrivée de CargoBeamer

Top départ du projet CargoBeamer sur la ZAC de la Turquerie à Calais. L'entreprise allemande de service de transport innovant pour les semi-remorques s'installera prochainement sur le parc d'activités, dont l'aménagement et la commercialisation sont pilotés par Territoires Soixante-Deux.

La Commission Européenne a accordé une subvention de 7 M€, soit 20% du montant total d’investissement, pour la réalisation d’un terminal de transport combiné rail-route.

Ce projet offrira une alternative écologique, économique et compétitive à la route par le développement du fret ferroviaire. Il permettra également le désengorgement des grands axes routiers, face à la constante évolution des flux de transport de marchandises à destination et en provenance du Royaume-Uni. Sur près de 6 hectares, 18 modules automatisés réalisés par l’entreprise CargoBeamer transborderont en 20 min les semi-remorques sur la plateforme ferroviaire. Le permis de construire ayant été accordé en avril 2019, les travaux démarreront en mars 2020 pour une ouverture en 2022.

Ce projet d’autoroute ferroviaire sera déployé au sein des parcs d’activités Turquerie-Transmarck, deux opérations d’aménagement de 220 hectares au total pilotées par la SÉM et représentant une vitrine majeure du transport européen et de la logistique au nord de la France.

Il faut dire qu’elles ne manquent pas d’atouts par leur situation centrale, à la croisée des principales autoroutes européennes de transit (A16, A26 et A216) et à proximité du port de Calais et du tunnel sous la Manche. Elles seront également raccordées à la ligne ferrée Calais-Dunkerque. La ZAC Transmarck bénéficie déjà d’une offre de services qui pourrait profiter à la plateforme de transbordement et engendrer des emplois indirects. 

Sur la ZAC de la Turquerie, de nombreux opérateurs étudient un projet d’implantation, dont la SAS des Estuaires qui vient d’obtenir son permis de construire pour la réalisation d’un parking sécurisé pour poids lourds et autocars associé à une station de lavage PL et de citernes sur une superficie de 5 ha ; ainsi que la société ML Invest pour son projet d’activité logistique sur 27 ha. 60 hectares sont encore disponibles à la commercialisation, à destination d’entreprises pouvant profiter de l’implantation de ce terminal pour accroître leur activité.

partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin